11 animaux indigènes impressionnants que vous devez voir au Costa Rica

Le Costa Rica compte plus de 500 000 espèces animales et végétales, ce qui fait de la nation l'un des 20 pays les plus riches en biodiversité du monde. Pour cette raison, c'est un endroit incroyable pour venir voir une faune unique et abondante et comprend 32 parcs nationaux, 51 refuges fauniques, 13 réserves forestières et huit réserves biologiques. L'occasion de rencontrer des animaux indigènes est assez élevée! La faune est cependant partout au Costa Rica, pas seulement dans les zones protégées, alors gardez les yeux ouverts et profitez des vastes merveilles naturelles de ce lieu magique.

Tapir

Les tapirs mangent principalement des fruits, des feuilles et des brindilles et jouent un rôle très important dans la dispersion des graines dans les forêts sèches de feuillus et les forêts tropicales sempervirentes du Costa Rica. À l'âge adulte, ils peuvent peser entre 150 et 300 kilogrammes (331 et 661 livres). Ces géants des forêts solitaires ont un look unique mais fonctionnel; ils ont une lèvre supérieure allongée qui ressemble à un tronc d'éléphant court, ce qui les aide à saisir leur nourriture. Vos meilleures chances de repérer un tapir sont dans le parc national du Corcovado, le parc national de Santa Rosa ou la forêt de nuages ​​de Monteverde.

Pécari

Les pécaris sont d'adorables petits cochons sauvages que l'on trouve dans les forêts sèches de feuillus, les forêts tropicales humides, les forêts d'arbustes basses et les zones agricoles du Costa Rica. Ils sont assez ingénieux et adaptables et vivent dans des troupeaux de trois à 30 autres pécaris, en maintenant une structure hiérarchique au sein de leur troupeau. Les pécaris sont également très vocaux et peuvent devenir agressifs dans les conflits concernant l'eau.

Coati

Bien que les coatis, également connus sous le nom de coatimundis, soient les plus courants dans la province de Guanacaste au Costa Rica, ils peuvent être vus partout dans le pays. Ils aiment les forêts chaudes et sèches ainsi que les zones montagneuses plus fraîches et tout le reste. Ce sont des carnivores qui se régalent principalement d'insectes, d'œufs, de fruits et de noix, mais ils sont également des charognards. Les coatis sont des animaux très sociaux qui se déplacent généralement en groupe, et ils ne semblent pas non plus avoir peur des humains et nous associer à la nourriture, alors faites attention à ne pas vous en approcher trop.

Capucin à face blanche

Les singes capucins à face blanche sont communs dans les forêts sèches, les forêts tropicales et les forêts de nuages ​​du Costa Rica. Ils sont un animal très intelligent et vivent dans de grands groupes sociaux qui peuvent atteindre jusqu'à 30. Les capucins ne sont pas des mangeurs difficiles; ils mangent de tout, des insectes aux œufs en passant par les fruits et les fleurs. Le Costa Rica a une population en très bonne santé, et ils sont couramment observés dans le parc national Manuel Antonio et tout le long de la péninsule d'Osa.

Ocelot

L'ocelot, appelé manigordo en espagnol, vit dans les forêts de feuillus, les forêts tropicales primaires et secondaires et les vallées du Costa Rica. Ce beau chat sauvage a des pieds énormes, c'est ainsi qu'il a obtenu son nom espagnol, qui se traduit par «grosse main». Ils sont très secrets et rarement vus dans la nature, donc si vous en voyez un, considérez-vous comme incroyablement chanceux! Cependant, vous pouvez les voir dans les sanctuaires de la faune, tels que le parc naturel des jardins de la cascade de La Paz. Leurs aliments préférés sont les iguanes et les pécaris.

Paresse à trois doigts

Le paresseux à trois doigts est certainement sur la liste des animaux les plus bizarres du Costa Rica, mais il est également l'un des plus mignons. La forêt de nuages ​​lents et les résidents de la forêt tropicale vivent très haut dans la cime des arbres. Ils descendent au sol de la forêt une fois par semaine afin d'éliminer les déchets. Votre meilleure chance d'en repérer un est à Manuel Antonio, dans la péninsule d'Osa ou à Tortuguero. Vous pouvez également en apprendre davantage à leur sujet au Sloth Sanctuary ou au Sloth Institute.

Scarabée rhinocéros

Le scarabée rhinocéros, parfois appelé éléphant, est probablement l'insecte le plus étonnant au Costa Rica. Ce coléoptère géant pèse entre 18 et 28 grammes et peut mesurer entre 55 et 80 millimètres (2, 1 et 3, 1 pouces) de long. Ces insectes impressionnants vivent dans des forêts tropicales basses, et les visiteurs peuvent souvent les voir dans le parc national de Tortuguero, la réserve faunique Cano Negro, le parc national du Corcovado et le parc national de Palo Verde. Bien qu'ils puissent ressembler à des monstres effrayants de la forêt, ils sont complètement inoffensifs.

Lézard Jésus-Christ

Le lézard de Jésus-Christ, ou lézard basilic, est un reptile impressionnant. Il se nourrit d'insectes ailés, de petits poissons, de crevettes d'eau douce et même d'autres lézards, serpents et oiseaux, et pour cette raison, il doit être exceptionnellement rapide s'il veut attraper sa proie, ce qu'il est. Il peut littéralement fonctionner sur l'eau! Les visiteurs peuvent voir ce reptile vert vif et fleuri dans la péninsule d'Osa. Il aime les zones de forêt tropicale à basse altitude.

Grenouille aux yeux rouges

La grenouille aux yeux rouges est un amphibien emblématique trouvé dans les forêts tropicales du Costa Rica. Leurs yeux rouges vibrants les aident à choquer et à paralyser temporairement leurs prédateurs. Lorsqu'ils ferment les yeux, ils se fondent assez bien dans l'environnement vert, mais lorsqu'ils ouvrent les yeux, cette couleur est vraiment magnifique pour tout prédateur qui vient vers eux, ce qui donne aux grenouilles quelques secondes pour s'échapper. Les grenouilles aux yeux rouges sont nocturnes et dorment sous les feuilles pendant la journée.

Ara écarlate

Les aras écarlates sont des oiseaux exquis et originaires du Costa Rica. Ils peuvent vivre jusqu'à 60 ans et s'accoupler pour la vie. Ces oiseaux aux couleurs vives et très bavards vivent dans les forêts côtières du pays et sont visibles en abondance à Manuel Antonio et sur la péninsule d'Osa. Ils étaient autrefois presque éteints au Costa Rica, mais ont connu une incroyable récupération grâce aux lois interdisant leur capture et leur mise en cage, ainsi qu'aux efforts de repeuplement déployés par des organisations telles que Zoo Ave et The Ara Project.

Quetzal resplendissant

Le quetzal resplendissant est l'un des oiseaux les plus étonnamment beaux du Costa Rica. Ils vivent dans les forêts de nuages ​​et les avocats sauvages sont leur nourriture préférée. Ils sont assez difficiles à repérer car ils se fondent parfaitement dans leur environnement; cependant, en repérer un est vraiment un régal! Ils sont si spectaculaires qu'il y a même un parc au Costa Rica qui porte son nom, le parc national de Quetzal, situé le long de la route panaméricaine avant le Cerro de la Muerte.

 

Laissez Vos Commentaires