12 Cyberpunk Anime que vous devez regarder

Grâce à Blade Runner 2049, le cyberpunk est soudainement de retour dans la conversation sur la culture pop. Que vous soyez un ancien ou un nouveau venu dans le genre, nous avons compilé une liste des meilleurs et des plus mémorables anime des dernières décennies. Voici notre aperçu des meilleurs anime cyberpunk que vous devez regarder.

Genocyber (1994)

Genocyber fait cette liste pour deux choses - un sentiment implacable de brutalité et de spectacle viscéral si intense que vous aurez envie de vous doucher après. Tous les tabous sont rejetés sans pitié. Imaginez ce qui se passerait si David Cronenberg s'adonnait à ses instincts les plus sadiques par le biais de l'animation, et vous êtes à mi-chemin.

Cyber ​​City OEDO 808 (1990)

Créateur légendaire Yoshiaki Kawajiri ( Ninja Scroll, Wicked City ) a fait ses preuves avec cette histoire d'un trio de méchants recrutés pour faire du sale boulot dans un Oedo futuriste (une orthographe alternative d'Edo, l'ancien nom de Tokyo). Les côtelettes d'action de Kawajiri sont en pleine forme même dans ce premier travail, qui a près de 30 ans mais qui a toujours l'air et sonne bien.

Fantôme dans la coquille (1995)

Ghost In The Shell est tellement ancré dans l'œuvre cyberpunk qu'il semble étrange de représenter une époque où elle n'existait pas. Ce qui rend le long métrage original - adapté du manga incroyablement dense de Masamune Shirow - si unique, ce n'est pas seulement l'intemporalité de son animation, mais aussi sa vivacité. Le film arrive à une vitesse de 82 minutes - très bien pour un travail qui aurait un impact énorme.

Psycho Pass (2012)

George Orwell et Philip K. Dick côtoient Law & Order dans ce thriller qui se déroule dans un monde dans lequel les citoyens sont impitoyablement et régulièrement scannés pour déterminer leurs chances de commettre un crime. Entrez un flic débutant et son partenaire durement mordu alors qu'ils tentent de nettoyer les rues (sombres). Psycho Pass peut régulièrement se livrer à ses clichés, mais les compense avec de superbes histoires et des arcs d'histoire difficiles. De plus, il a des pistolets de transformation vraiment cool.

Battle Angel Alita (1993)

Bientôt un film en direct de James Cameron et Robert Rodriguez, Battle Angel est Pinocchio mais avec une protagoniste féminine et beaucoup plus de violence. Un gentil médecin donne vie à un androïde abandonné, seulement pour qu'elle devienne un chasseur de primes et redécouvre ses souvenirs et son identité en frappant le cul de tout le monde. L'accent mis sur les grands personnages signifie que l'OVA est toujours très amusant à regarder.

Bubblegum Crisis (1987)

Il n'y a pas grand-chose à dire sur ce magnifique titre, seulement qu'il était essentiel quand il a commencé sa course en 1987 et qu'il l'est toujours maintenant. Les héroïnes blindées se battent avec des monstres techno super puissants à l'avenir, et le reste est tout simplement le paradis audiovisuel. On a vu des remakes et de mauvaises suites, mais l'original reste inégalé.

Mégazone 23 (1985)

Megazone 23 est un titre qui a eu beaucoup plus d'influence qu'on ne le croit. Des titres comme The Matrix lui doivent une dette et ses superbes designs de mecha du grand Shinji Aramaki restent un régal pour les yeux. Certaines parties du film ont été coupées et collées avec des éléments de Super Dimensional Fortress Macross pour créer Robotech: The Movie in the West.

Angel Cop (1989)

Shou Aikawa, qui vous a traumatisé plus tôt avec Genocyber, était le scénariste de ce classique culte, qui bénéficie d'un suivi dévoué grâce à sa violence ridiculement forte. L'histoire est une prise gonzo sur Robocop avec une guerre psychique et le genre de tenues qui seraient normalement vues dans une vidéo de Judas Priest. Le BBFC a fait son chemin avec l'original car il a été jugé trop fort pour le public britannique et a subi plusieurs coupes, et son statut underground assurerait sa popularité auprès des fidèles pour les années à venir.

Armitage III (1995)

Cet anime très apprécié des riffs des années 90 sur Blade Runner, situé dans un monde où les robots humanoïdes - pratiquement indiscernables de la réalité - sont traqués et tués par la police. L'histoire commence comme un drame de copain-flic, mais va bientôt beaucoup plus loin alors que la frontière entre l'humain et l'inhumain s'amincit de plus en plus et que nos héros commencent à réfléchir à leurs raisons d'être.

Police AD ​​(1990)

Ce spin-off de Bubblegum Crisis n'a eu que trois épisodes avant d'être arrêté dans son élan en raison d'un différend juridique. Dommage, car ce titre est riche et d'ambiance avec un ton sombre et macabre. Une unité spéciale rencontre de terribles ennemis technologiques et il y a beaucoup de sang à répandre. Ce n'est pas sans défauts, mais il a plus que suffisamment de mérites pour que cela en vaille la peine.

Appleseed Alpha (2014)

Cette coproduction américano-japonaise rendait la justice à la franchise Appleseed (basée sur le manga classique du créateur de Ghost In The Shell Masamune Shirow) bien meilleure que celle de son prédécesseur 2004. Une sorte de semi-prequel (il n'adhère pas à la même continuité), nous rejoignons Deunan et le fidèle bestiaire cyborg Briareos alors qu'ils se promènent à travers les ruines d'une ville post-apocalyptique de New York et combattent des robots géants ultra-badass. Shinji Aramaki, le grand fromage de l'animation CGI, dirige avec sa vigueur de marque.

Mardock Scramble (2012)

Graveleuse, Mardock Scramble raconte l'histoire d'une prostituée de 15 ans qui survit à une expérience de mort imminente et renaît en tant que cyborg, chargée de traduire ses bourreaux en justice. Visuellement spectaculaire et portant fièrement ses influences de film noir sur sa manche, ce titre est l'un des titres cyberpunk les moins connus à avoir émergé du Japon ces dernières années mais est également l'un des meilleurs.

 

Laissez Vos Commentaires