13 choses que vous devez savoir sur la culture pakistanaise

S'il y a un pays dont la culture contraste fortement avec son image internationale, c'est bien le Pakistan. Les Pakistanais du monde entier sont souvent confrontés au dilemme d'expliquer ce que leur culture implique réellement, grâce à des années d'exagération des médias et de définition de l'agenda. Au-delà de la déception démocratique et économique habite un monde de la société civile pakistanaise qui travaille avec résilience contre toute attente pour garder ce qui compte le plus: la culture dynamique du pays. Essayons de mieux connaître le Pakistan.

La culture pakistanaise est très diversifiée

Grâce à sa diversité historique, géographique et ethnique, la culture du Pakistan est un creuset d'influences indiennes, perses, afghanes, d'Asie centrale, d'Asie du Sud et d'Asie occidentale. Il existe plus de 15 groupes ethniques majeurs au Pakistan, qui diffèrent par leurs caractéristiques physiques, leurs lignées historiques, leurs coutumes, leur tenue vestimentaire, leur nourriture et leur musique. Certains d'entre eux comprennent le Punjabis, Sindhis, Baloch, Pashtuns, Kashmiris, Hazaras, Makranis et Baltis, provenant de régions aussi proches de la maison que la vallée de l'Indus ou jusqu'en Afrique ou au Tibet. Outre les éléments ethniques anciens, l'influence religieuse de l'islam a également fortement façonné la culture pakistanaise depuis son arrivée dans la région en l'an 700.

De nombreuses langues différentes sont parlées au Pakistan

Le nombre officiel de langues parlées activement au Pakistan se situe entre 73 et 76. Cela signifie qu'en quelques heures lorsque vous voyagez entre les districts du pays, il existe des langues que d'autres groupes dans différentes régions ne parlent pas. Les langues les plus populaires appartiennent cependant aux groupes ethniques les plus importants avec leur propre littérature moderne et ancienne. La plupart des langues au Pakistan appartiennent au groupe linguistique indo-iranien, y compris l'ourdou, la langue nationale.

Les gens sont amicaux, mais la ségrégation sexuelle existe toujours

En raison des influences islamiques et tribales, les régions non urbaines du Pakistan ont différents niveaux de ségrégation entre les sexes, tandis que les grandes villes ont également des attentes conservatrices en termes d'interactions entre les hommes et les femmes. Les couples ne s'embrassent ou ne s'embrassent généralement pas en public d'une manière non platonique. Indépendamment de cela, le peuple du Pakistan est serviable, amical, accessible et humble.

Les Pakistanais aiment écouter - et faire - de la musique

La diversité de la culture a exposé les musiciens pakistanais à de nombreuses formes et styles poétiques différents, ainsi qu'aux langues et à la littérature. Qawwali et Ghazal sont les trésors auditifs de la nation. S'appuyant sur cela, les émissions de télévision pakistanaises, comme Coke Studio, ont amassé des millions de fans à l'échelle internationale et locale, des non-pakistanais aux locuteurs non ourdous. La nation a également produit des chanteurs légendaires, comme Nusrat Fateh Ali Khan et des poètes comme Faiz Ahmed Faiz, qui ont laissé une énorme influence sur la culture et la conscience collective du peuple. Les musiciens contemporains jouent eux aussi avec des styles modernes et développent des fusions en ourdou, blues, funk, rock et jazz.

Les liens familiaux sont forts au Pakistan

La famille vient en premier au Pakistan en raison des valeurs religieuses, culturelles, économiques et sociétales. La société pakistanaise n'est pas dirigée par l'individualisme mais plutôt par le collectivisme, où la famille et les autres relations sont fortes.

La culture pakistanaise comprend un excellent savoir-faire

L'art du camion pakistanais n'est pas le seul exemple d'artisanat mondialement connu. Transmis de génération en génération, l'artisanat pakistanais comprend une pléthore de styles, de matériaux et d'esthétique. La calligraphie en arabe est l'une des compétences les plus importantes trouvées dans de nombreux bâtiments et sites locaux et tentures murales, comme le travail du cuivre, les peintures et le bois sculpté. La poterie, en particulier la poterie bleue, typique du Sindh et du Multan, est appréciée dans le monde entier pour son look. Naqashi, ou la création artistique de lampes en peau de chameau, est un autre exemple de l'artisanat local, avec le travail des tuiles colorées, qui est un héritage moghol.

Le soufisme a donné naissance à une belle poésie et une belle musique

L'islam traditionnel et le mysticisme islamique sont tous deux répandus au Pakistan, mais souvent, les religieux purs et durs, qui suivent l'école de pensée wahhabite, rejettent la tradition du mysticisme ou du soufisme qui a ajouté une grande beauté à la saveur islamique déjà unique du pays. Les soufis montrent leur dévotion à travers de nombreux moyens comme la danse, la poésie, le tourbillon, la méditation, etc. Certains des messages d'amour les plus avancés et les plus rassembleurs du pays se trouvent dans la poésie soufie. Les partisans de la ligne dure peuvent essayer de les isoler, mais la population ne peut s'empêcher d'être ravie par eux.

Les Pakistanais aiment un peu trop le chai

Le chai est partout au Pakistan, probablement dans un sens similaire à celui de la bière dans les pays consommateurs d'alcool. En fait, le Pakistan est le troisième plus grand importateur de thé, bien que du thé soit également cultivé localement. Les Pakistanais rendent leur thé fort et sucré dans du lait ou du lait dilué selon leur préférence. Parfois, de la cardamome et d'autres épices sont ajoutées au thé lors d'occasions spéciales. Le thé noir a été introduit dans le pays par les Anglais pendant les années coloniales, mais le thé vert fait partie de la culture locale depuis des milliers d'années. L'heure du thé est un moment si important de la journée que de nombreuses personnes apprécient le thé dans les hôtels cinq étoiles, qui comprennent essentiellement un buffet de thés et toutes les collations gratuites qui vont avec.

Les Pakistanais sont très accueillants

Invités, touristes et visiteurs, qu'ils soient nationaux ou internationaux, sont toujours accueillis à bras ouverts. Même les travailleurs les plus pauvres se mettent en quatre pour aider les nouveaux visiteurs. Les croyances culturelles et religieuses encouragent les Pakistanais à montrer de l'amour et du respect envers les clients. Dans l'Islam en particulier, un invité est une bénédiction de Dieu et on lui enseigne qu'il doit recevoir le meilleur traitement possible.

Les Pakistanais adorent les sports, en particulier le cricket

Le cricket a peut-être été un sport introduit au Pakistan par les Britanniques, mais aujourd'hui, le pays s'est non seulement fait sien, mais a également élevé l'une des meilleures équipes de cricket au monde. D'autres sports, comme le hockey, le squash et le badminton, sont également largement pratiqués et appréciés. Le polo a également une place spéciale dans le nord du Pakistan, avec l'un des terrains de polo les plus hauts du monde situé ici.

Les Pakistanais sont résistants et travaillent dur

Il est de notoriété publique que la nation pakistanaise a souffert de la situation économique du pays avec une pauvreté galopante et un analphabétisme élevé. Les attaques terroristes et la mauvaise administration ont également entraîné des conséquences terribles. Indépendamment de ces souffrances, l'esprit du Pakistan perdure et la nation continue d'espérer et de travailler pour un avenir meilleur. Le peuple pakistanais monterait en flèche s'il obtenait l'effort politique sincère et le leadership qu'il mérite.

Les Pakistanais ont de grands mariages

Les mariages pakistanais incarnent la richesse de la culture. Un seul mariage vous fera découvrir les nombreux éléments de ces traditions locales. Les mariages pakistanais sont chargés d'une multitude de couleurs, de tissus fluides magnifiquement brodés en soie et en mousseline de soie, de la nourriture alléchante, des scènes décorées de façon traditionnelle et beaucoup de musique et de danse. Les mariages au Pakistan sont un accord sérieux, les préparatifs ayant commencé des mois auparavant. Après tout, la plupart des mariages locaux durent de trois à six jours. Les célébrations commencent généralement par une journée dédiée à l'application du henné, suivie d'une nuit musicale et d'une nuit de rituels traditionnels pour bénir le couple. Ensuite, il y a des dîners qui durent deux jours organisés par les mariés de la famille.

Les Pakistanais ne gardent pas leur calme et n'ont pas froid

Les Pakistanais sont un peuple passionné, émotif, expressif et coloré - tout comme leur culture. Quoi qu'ils aiment, ils le font avec beaucoup de zeste et d'excitation. Ils aiment célébrer, peu importe l'occasion, et se régaler, donner des cadeaux, organiser des fêtes et avoir régulièrement de grands rassemblements avec des amis et la famille sont tous très courants.

 

Laissez Vos Commentaires