8 mythes et légendes indiennes fascinantes

La plupart des mythes et légendes indiens sont dérivés de deux de ses poèmes épiques, Mahabharata et Ramayana, ainsi que des anciens textes hindous, Puranas. Les histoires envoûtantes de ces livres excitent, captivent et effraient les lecteurs en même temps. Des créatures mystiques aux malédictions inébranlables, préparez-vous à découvrir certains des mythes et légendes indiens les plus fascinants.

Kali Yuga

Dans l'hindouisme, il y a quatre époques distinctes, ou yugas, et nous vivons actuellement dans la quatrième étape appelée le Kali Yuga. Cette ère a commencé en 3102 avant JC lorsque Lord Krishna a quitté la terre pour sa demeure céleste après la grande guerre du Mahabharata et a ainsi commencé la dégénérescence de la civilisation humaine. Les anciens textes hindous de Puranas caractérisaient le Kali Yuga comme dominé par l'avarice, la haine, l'intolérance, la luxure et la corruption. Dans cet âge sombre, la durée de vie humaine moyenne est la plus courte, avec une durée d'environ 70 ans alors que, dans la première ère de Satya Yuga, l'espérance de vie était aussi longue que 4000 ans.

Shesha Naga

Shesha Naga est un serpent cosmique qui est censé soutenir toutes les planètes de l'univers sur ses mille têtes. Lord Vishnu, protecteur de l'univers, est souvent représenté allongé sur le corps de Shesha. On dit que chaque fois que le serpent divin se déroule, la création de la vie a lieu mais quand il se replie finalement, le monde cessera d'exister. Shesha, qui signifie «celui qui reste», est le seul qui continuera à demeurer quand tout le reste de l'univers sera anéanti. C'est pourquoi Shesha est également connue sous le nom d'Ananta, qui se traduit par infini.

Madhavi

Madhavi est un personnage féminin de la mythologie indienne qui ne porte que des enfants mâles, qui deviennent tous des guerriers. Elle a également le pouvoir de restaurer sa virginité après chaque naissance.

En tant que gurudakshina (offrant à un enseignant après la fin de ses études), Galava doit trouver 800 chevaux blancs aux oreilles noires pour son gourou, Vishwamitra.

Cela l'amène au roi Yayati, qui remet sa fille, Madhavi, à Galava à la place. Ce dernier confie ensuite Madhavi à trois rois différents, qui lui fournissent à leur tour 200 chevaux chacun. Enfin, il offre ces 600 chevaux au gourou Vishwamitra avec Madhavi. Les féministes ont soutenu que de telles légendes ont constamment renforcé et justifié le patriarcat dans la société indienne.

Déesse Durga

Dans le même temps, la mythologie indienne a également des déesses guerrières féroces, comme Durga, qui est le destructeur du mal. Mais Durga est également connue pour être gentille et nourrir comme une figure de mère quand elle a besoin de l'être.

Dans les États de l'est de l'Inde, comme le Bengale occidental, le festival hindou de Dussehra est centré sur une légende entourant Durga. Les célébrations commémorent le retour de la déesse après avoir vaincu le démon buffle Mahishasura, qui a été béni avec un cadeau qu'aucun homme ne pourrait jamais le tuer.

Pont Ram Setu

Le pont d'Adam, plus connu sous le nom de pont Ram Setu, relie l'île de Pamban près de Rameshwaram en Inde et l'île de Mannar au large du Sri Lanka. Selon l'épopée hindoue Ramayana, le pont a été construit par l'armée Vanara (hommes singes) de Lord Rama pour l'aider à sauver sa femme, Sita, qui était captive sous Ravana, le roi de Lanka.

Fait intéressant, le documentaire What on Earth, diffusé sur Science Channel, affirme que le pont est artificiel et non naturel comme on le pensait auparavant. Cela a ajouté une nouvelle crédibilité à la légende dans le texte mythologique hindou.

Malédiction de Valmiki

Valmiki, l'auteur de Ramayana, est honoré comme Adi Kavi, ou le premier poète. Il y a une légende fascinante derrière la façon dont il a composé le premier shloka ( distique) indien par accident. Un jour, le sage a vu un chasseur abattre un oiseau mâle avec une flèche. Incapable de supporter la mort de son partenaire, l'oiseau femelle, elle aussi, meurt de chagrin. Consommé par la rage et le chagrin lui-même, Valmiki a jeté une malédiction sur le chasseur, qu'il a inconsciemment lancé dans un mètre poétique. Plus tard ce jour-là, Lord Brahma est apparu devant Valmiki et l'a exhorté à écrire l'histoire de Lord Rama dans ce même mètre et ainsi le poème épique, Ramayana, a vu le jour.

Matsya

Comme pour de nombreuses religions et cultures, la mythologie indienne mentionne également une grande inondation, qui menaçait autrefois de détruire l'existence terrestre. On pense que Lord Vishnu est apparu sous la forme d'un poisson appelé Matsya pour sauver le monde lorsque ce déluge a eu lieu. Cependant, certains textes anciens suggèrent également que Matsya était une incarnation du Seigneur Brahma.

La légende raconte qu'un petit poisson s'approcha de Manu, le leader de la race humaine, le suppliant de le sauver d'un gros poisson. En retour, la créature aquatique a promis de protéger la terre contre les inondations imminentes. Répondant à la demande, Manu mit le petit poisson dans une marmite. De jour en jour, le poisson grandissait de plus en plus jusqu'à ce qu'il fût placé dans l'océan.

Pour se sauver du déluge, le poisson a demandé à Manu de se mettre à l'abri dans un bateau avec sa famille et lui a également demandé de prendre divers animaux et plantes et sept sages sages à bord avec lui. La légende intrigue en raison de sa similitude étrange avec l'histoire de l'arche de Noé.

Légende de Mahabalipuram

Mahabalipuram est une ville de l'État du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde, réputée pour son ensemble de monuments. La légende de Mahabalipuram déclare qu'il y avait six autres temples qui se tenaient à côté du célèbre temple Shore, qui a été construit au VIIIe siècle. Les soi-disant «Sept pagodes» étaient si belles que même les dieux en sont devenus jaloux. Cela a amené Lord Indra à déclencher une tempête qui a submergé toute la ville sous l'eau, à l'exception d'un temple.

Lors du tsunami de décembre 2004, des sédiments centenaires ont été retirés du plancher océanique et des structures soupçonnées d'être des restes des temples submergés ont été révélées.

 

Laissez Vos Commentaires