L'histoire derrière le poisson d'État d'Hawaï

Humuhumunukunukuāpuaʻa. C'est le nom court, mémorable et facilement prononçable du poisson d'État d'Hawaï. En tant que seul État américain indépendant de l'Amérique du Nord, il n'est pas surprenant que la chaîne d'îles d'Hawaï, riche en culture et en coutumes balnéaires, ait un poisson d'État désigné. Plongez plus profondément dans l'histoire derrière l'humuhumu.

Humuhumunukunukuāpuaʻa (Reef Triggerfish) peut sembler un mot intimidant en soi, mais c'est en fait assez simple. Quoi qu'il en soit, les habitants gardent souvent leur souffle et le raccourcissent à juste humuhumu. Comme tous les noms hawaïens, il y a une signification profonde et une histoire derrière le surnom du poisson d'État. Une fois décomposé, la première partie, «humuhumu», est le mot hawaïen utilisé pour toutes les espèces de balistes. La seconde moitié du nom, «nukunukuāpuaʻa», se traduit par «museau comme un cochon». Bien qu'il s'agisse d'une analogie apparemment étrange, il existe une similitude entre le grognement unique du poisson vivant lorsqu'il est menacé et les sons reconnaissables provenant des porcs.

Le humuhumunukunukuāpuaʻa fait également une apparition dans la mythologie hawaïenne. Le poisson est étroitement associé au demi-dieu et métamorphe Kama Puaʻa, qui prend également la forme d'un homme ou d'un sanglier. Comme le raconte l'histoire, Kama Puaʻa était un chef impitoyable de l'île d'Oʻahu. Un jour, décidant de faire un voyage sur la Grande Île, il a posé les yeux sur Pelé, la déesse du feu et de la lave. Il est tombé amoureux, menant plus tard à leur mariage. Mais la cruauté de Kama Pua'a a émergé avant Pelé, et dans une rage ardente, elle a décidé qu'elle en avait assez. Pelé a jeté de la vapeur et de la lave sur Kama Puaʻa, mais il l'a assortie à chaque mouvement, créant à son tour une bataille épique. Après que Pelé eut appelé des renforts, Kama Puaʻa se retira de force dans un océan loin des fosses bouillonnantes de lave. Dès qu'il a touché la mer, il s'est transformé en humuhumunukunukuāpuaʻa et a nagé en lieu sûr.

Un humuhumu passera ses journées à glisser le long du fond de l'océan à manger des algues et à aspirer des invertébrés cachés dans le sable. La nuit, il retourne à sa crevasse dans le récif et ouvre trois épines, qui le sécurisent en place. Le poisson peut alors dormir tranquillement sachant qu'aucun prédateur ne pourra l'atteindre. Ce comportement a donné naissance à l'autre nom commun de l'humuhumu, le Wedge-tail Triggerfish.

Avec des poissons de récif colorés, des températures d'eau chaude toute l'année et des formations coralliennes impressionnantes, Hawaï abrite certains des meilleurs spots de plongée en apnée au monde. L'humuhumus préfère les environnements peu profonds des récifs extérieurs - parfait pour les plongeurs débutants. L'humuhumu est facilement reconnaissable en raison de sa couleur et de ses motifs distincts.

La baie de Hanauma sur la rive sud d'Oʻahu est l'un des meilleurs endroits pour voir un humuhumu dans son habitat naturel. La baie calme est une réserve naturelle et un district de conservation de la vie marine. Il est possible de nager aux côtés de dizaines d'espèces de poissons en dehors de l'humuhumu, comme le kikākapu (Threadfin Butterflyfish), le manini (Convict Tang) et le kihikihi (Moorish Idol).

 

Laissez Vos Commentaires