Pourquoi les Australiens renient la phrase «Mettez une autre crevette sur la Barbie»

Au panthéon des expressions australiennes, «crevettes sur le barbie» est là-haut avec «g'day, mate» et «a dingo's got my baby» comme les plus connus. Mais ces quatre mots simples font grincer de dents beaucoup d'Australiens, et ce sont les raisons pour lesquelles.

D'où vient «mettre une autre crevette sur le barbie»?

L'expression provient d'une publicité télévisée de 1984 créée par l'Australian Tourism Commission pour un public aux États-Unis. La publicité originale mettait en vedette Paul Hogan deux ans avant de jouer Mick Dundee dans le blockbuster hollywoodien Crocodile Dundee (1986), un succès astronomique, lorsqu'il est devenu célèbre aux États-Unis. En 1984, Hogan était relativement inconnu en dehors de l'Australie, où il avait diverti le public national avec son humour larrikin typiquement australien en tant que personnage principal du programme de croquis de comédie The Paul Hogan Show (1973-84). La publicité pour les crevettes, puis la franchise Dundee, ont propulsé Hogan au rang de célébrité internationale.

Popularité

La publicité a été projetée lors d'un match de la NFL en janvier 1984 et a immédiatement transformé l'Australie - alors perçue comme une terre lointaine et exotique - en une destination de choix aux États-Unis. L'Australie est passée du n ° 78 au n ° 7 sur la liste des destinations de vacances les plus recherchées par les Américains, et les arrivées aux États-Unis ont bondi de 25% chaque année pendant quatre ans. Le charisme sec de Hogan a présenté aux Américains le style de vie décontracté de l'Australie, son sens de l'humour irrévérencieux et la richesse des attractions de plein air. Intitulée officiellement «Venez et dites le jour», la campagne s'est déroulée de 1984 à 1990 et est de loin la campagne touristique la plus réussie que le pays ait jamais déployée. Alors pourquoi les Australiens grincent des dents quand ils entendent ces quatre mots, «crevettes sur la barbie»?

La phrase est inexacte

Comme tous les Australiens ne tarderont pas à vous le dire, les `` crevettes '' sont en fait appelées `` crevettes '' en Australie - et personne, en particulier notre homme `` Hoges '', n'utiliserait jamais cet américanisme pour décrire les fruits de mer préférés de l'Australie. Et puis il y a la citation erronée de la phrase elle-même. Ce que Hogan dit en réalité, c'est: `` Je vais glisser une crevette supplémentaire sur le barbie pour vous '', plutôt que n'importe quel nombre de versions mutilées qui ont été inscrites dans la culture pop américaine au cours des trois dernières décennies. Vous vous souvenez de Jim Carrey dans Dumb & Dumber ou de Sean William Scott dans le remake de Dukes of Hazard ? Si vous insistez pour ne pas respecter nos crevettes bien-aimées en utilisant leur titre incorrect, le moins que vous puissiez faire est de cracher avec précision le vieux cliché rauque.

La représentation ringarde de l'Australie

S'il y a une chose que les Australiens aiment faire plus que faire cuire les crevettes au barbecue, c'est dénigrer les annonces touristiques pour leur représentation unidimensionnelle du pays - et «mettre une autre crevette sur le barbie» est le cliché australien par excellence. Bien que la campagne ait connu un succès retentissant, les images qui définissent l'image de l'Australie à l'étranger - les plages, les koalas, l'Outback, vous savez l'exercice - sont toujours perçues comme kitsch par le public national.

Presque chaque annonce touristique australienne est martelée par les critiques locales. En 2006, nous avons eu la catastrophe de 180 millions de dollars qui était `` Où diable êtes-vous? '', Qui a aliéné le public international en raison d'un juron qui est considéré comme un Down Under doux mais qui ne voyage pas bien à l'étranger. Ensuite, il y a la campagne `` Il n'y a rien comme l'Australie '' de ces dernières années et le film flop Australia de 40 millions de dollars , une publicité touristique enveloppée dans un film mélodramatique de Baz Luhrmann. Pour être honnête, la récente publicité Crocodile Dundee Super Bowl a été bien accueillie car elle présentait ces clichés avec la langue plantée fermement dans la joue et exploitée dans un radeau d'énormes noms hollywoodiens.

Grincement culturel

Une autre raison pour laquelle de nombreux Australiens renient l'expression «crevettes sur la barbie»? L'Australie souffre d'une affliction aiguë connue sous le nom de «grincement culturel», et les annonces de crevettes de Hogan aggravent la situation. Ce complexe d'infériorité découle de l'histoire de l'Australie en tant que colonie britannique de détenus et se traduit par un désir désespéré de savoir ce que le reste du monde pense de l'Australie et de sa culture. Les Australiens qui sont accablés par le phénomène exaltent les cultures étrangères mais rejettent les offres culturelles nationales, qui sont perçues comme manquant de substance intellectuelle. Donc, la Commission australienne du tourisme utilise un mec blond et un bébé sur la plage pour faire du canotage et du barbecue afin de communiquer notre identité nationale aux États-Unis? Cela va faire grincer des dents à de nombreux Australiens à chaque fois.

 

Laissez Vos Commentaires